Comprendre NFT

La révolution numérique a engendré d’innombrables transformations dans divers secteurs, notamment celui des monnaies. Un événement marquant s’est produit le 18 août 2008 avec l’avènement du Bitcoin, la toute première cryptomonnaie décentralisée, échappant ainsi à tout contrôle centralisé.

Fort de son succès retentissant, d’autres formes de cryptomonnaies ont rapidement vu le jour, parmi lesquelles l’Ethereum occupe une place prépondérante. Cette monnaie virtuelle, en circulation depuis plusieurs années, offre une panoplie de possibilités pour effectuer des transactions en ligne. Notamment, les NFTs, ou jetons non fongibles, sont majoritairement créés sur la Blockchain Ethereum.

Le sigle “NFT” peut paraître obscur pour certains, notamment les artistes, suscitant ainsi un intérêt grandissant pour mieux comprendre leur fonctionnement et leurs avantages. Quels sont donc les points essentiels à retenir à propos de ces jetons non fongibles ? Voici un guide succinct pour répondre à cette question.

 
fonctionnement nft

Explication des NFT

Le terme NFT désigne un Non Fungible Token, traduit en français par jeton non fongible. Il représente un objet virtuel unique pouvant être transféré ou échangé sur Internet grâce à la technologie de la blockchain. La blockchain permet de crypter cet objet virtuel dans une base de données accessible à tous. Lorsque vous achetez un NFT, vous recevez un certificat de propriété enregistré sur la blockchain. Les NFT sont de plus en plus nombreux, mais il est important de comprendre que chacun d’entre eux possède des informations spécifiques telles que la date de création, le créateur, le type de NFT, une signature, etc. Contrairement aux monnaies physiques, les NFT sont des biens digitaux qui ne peuvent pas être échangés directement les uns contre les autres. Au cours des dernières années, les NFT ont été largement adoptés par de nombreux investisseurs dans divers domaines tels que l’immobilier.

 

Les Origines des NFT

En 2014, Vitalik Buterin, programmeur et co-fondateur de Bitcoin Magazine, ressent le besoin de développer un nouveau langage de programmation, car il juge la blockchain de Bitcoin trop limitée. Cette nouvelle blockchain, baptisée Ethereum, offre la possibilité d’automatiser des transactions complexes grâce aux Smart Contracts (contrats intelligents). Les transactions sur Ethereum s’effectuent en ether, la cryptomonnaie propre à cette blockchain. Ethereum a ainsi posé les bases pour la création des NFT. Bien que les ethers demeurent fongibles, car ils peuvent être échangés et ont la même valeur, le token ERC-20 a ouvert la voie à un nouveau standard de token. En septembre 2017, Dieter Shirley a introduit ce nouveau standard de token sous le nom de ERC-721, lequel a été baptisé Non Fungible Token (NFT). Ce token possède de nouvelles propriétés qui permettent aux smart contracts de le rendre unique.

 

Qui se trouve derrière l'invention des NFT ?

Objectifs des NFT

Les NFT ont été conçus pour simplifier les transactions en ligne pour les utilisateurs.

Attribution de la propriété

De nombreux artistes adoptent cette méthode pour vendre leurs œuvres en utilisant un “smart contract” sur la blockchain. Un “smart contract” est un contrat intelligent et juridiquement contraignant. Ces contrats génèrent un jeton non fongible via les NFT (les œuvres d’art sont converties en NFT). Le “smart contract” permet de coder les clauses contractuelles sous forme de code informatique pour créer un NFT. Ce dernier est un fichier numérique dont les données sont enregistrées sur une blockchain. En procédant ainsi, l’acheteur n’acquiert pas directement l’œuvre d’art, mais plutôt une reproduction disponible sur la blockchain. Il détient ainsi un droit non exclusif sur l’objet acheté et ne peut l’utiliser qu’à des fins personnelles. Cependant, il est possible de négocier les droits patrimoniaux attachés au NFT avec l’auteur. Celui-ci peut choisir de céder totalement ou partiellement les droits de son NFT, voire de louer son œuvre. En achetant le NFT, l’acheteur obtient un certificat d’authenticité numérique.

Remarque : L’auteur de l’œuvre conserve les droits moraux et patrimoniaux.


Collectionner ou investir

Dans la logique des cryptomonnaies, tout actif numérique peut potentiellement devenir un NFT. Ces actifs peuvent inclure des tweets, des GIF, de la musique, des jeux vidéo, des noms de domaine, et bien d’autres encore. Ainsi, vous avez la possibilité de constituer des collections de cartes Pokémon, de cartes de baseball, ou même de vos joueurs de football préférés. Devenir un collectionneur virtuel d’œuvres d’art et d’objets rares est désormais envisageable. Pour ceux qui aiment prendre des risques, investir dans des jetons non fongibles peut être une option attrayante. Cela vous permet de constituer des collections de NFT selon vos préférences.

Il est également possible de réaliser d’importants profits en investissant, par exemple, dans des fonds indiciels. Pour ce faire, vous devez d’abord choisir une plateforme sécurisée et ouvrir un portefeuille numérique pour stocker vos NFT et vos cryptomonnaies. Une fois que vous avez identifié le NFT qui vous intéresse, vous pouvez acheter le jeton correspondant à l’œuvre. Ensuite, il vous suffit d’attendre. De plus, vous avez la possibilité de créer votre propre NFT en utilisant des plateformes telles que Rarible.com, ou en faisant appel à des services comme French NFT, qui peuvent prendre en charge la création de votre œuvre d’art et de son NFT de A à Z.


Réaliser ses rêves grâce à sa passion

Le domaine de l’art et de la culture regorge de métiers passionnants. Cependant, bon nombre de ces professionnels peinent à vivre de leur art. Les artistes investissent énormément de temps dans la création d’une œuvre, pour parfois ne pas réussir à la vendre, ou à un prix dérisoire. Se faire connaître est une tâche ardue, et même avec une certaine renommée, il peut y avoir des limites. Mais avec l’émergence des NFT, la donne change ! Dans cet univers numérique en pleine expansion, les artistes ont désormais la possibilité de convertir leurs œuvres en NFT et de les vendre sur des plateformes dédiées. Cela ouvre la voie à un marché florissant, attirant de nombreux investisseurs.

 

Fonctionnement des NFT

Dans le langage courant, les NFT sont parfois encore confondus avec les cryptomonnaies, bien que cette assimilation soit incorrecte. Contrairement aux cryptomonnaies qui sont fongibles, comme le dollar ou l’euro, les NFT sont uniques et ne possèdent pas de valeur équivalente. Leur valeur fluctue en fonction du marché et ils sont utilisés comme des monnaies réelles lors des transactions. Vous avez la possibilité de créer votre propre NFT en transformant votre œuvre en un jeton non fongible. Le coût minimum de création varie selon la plateforme choisie, mais est généralement d’au moins 80 €. En raison de sa signature unique, personne, pas même le créateur, ne peut modifier ou dupliquer un NFT. Cependant, tout le monde peut le consulter.

 

Relation entre les NFT et les cryptomonnaies

Il est important de noter que l’achat de NFT se fait généralement en utilisant des cryptomonnaies telles que le Bitcoin, l’Ethereum ou encore le Wax. Ainsi, vous devez d’abord choisir une plateforme d’échange et acquérir des cryptomonnaies avant d’acheter des NFT. En effet, ces jetons sont émis au sein d’une cryptomonnaie existante. Malgré la différence apparente entre les deux en termes de fongibilité, l’acquisition de l’un ne peut se faire sans l’implication de l’autre. Le domaine de l’art associé aux NFT est souvent désigné comme CryptoArt sur le marché depuis le début de l’année 2021.


Cadre juridique des NFT

Les NFT sont des jetons numériques qui ne sont pas régis par une réglementation spécifique. Cependant, ce sont des actifs numériques soumis aux dispositions de la loi PACTE du 22 mai 2019 du code financier et monétaire. Cette loi reconnaît l’utilisation de monnaies électroniques indépendantes des institutions financières. Ainsi, il appartient au vendeur de définir les modalités de vente de son œuvre. Cependant, étant donné que ces jetons ne sont pas juridiquement réglementés, les transactions comportent un risque important. En cas de fraude, de piratage ou d’arnaque, il peut être difficile voire impossible de saisir une juridiction. De plus, lorsqu’un NFT est converti dans une devise telle que l’euro, cela peut entraîner l’application de l’article 150 VH bis du GCI, qui prévoit l’imposition d’une flat taxe de 30 %.

comment acheter nft cryptopunk

Variétés de NFT

Les NFT peuvent être classés en plusieurs catégories en fonction de leurs utilisations.

  • Art numérique : De nombreux artistes utilisent les NFT pour authentifier leurs œuvres et prévenir la contrefaçon. Ces jetons non fongibles confèrent une reconnaissance au travail accompli dans le domaine de l’art. Grâce à eux, il est désormais possible de retracer le moment précis de la création de chaque œuvre.

 

  • Terrains virtuels : Cette catégorie de NFT est associée à de petites parcelles de terrains destinées à diverses utilisations telles que la construction d’œuvres, l’organisation de conférences en ligne, la création de casinos virtuels ou de jeux. Les détenteurs peuvent également développer leurs propres contrats intelligents et les intégrer directement à leurs terrains.

 

  • Utilitaires : Les NFT utilitaires se distinguent des autres catégories. Leur objectif principal est de contribuer au financement de projets, notamment de start-ups. En échange, les acheteurs peuvent bénéficier de certains produits ou services proposés par l’entreprise concernée.

 

  • Jeux vidéo : L’industrie du jeu vidéo montre un vif intérêt pour l’émergence de ce nouveau marché. Bien qu’il n’y ait pas encore beaucoup de concepts développés à ce sujet, hormis les cartes à collectionner et autres NFT, Ubisoft a récemment annoncé son intention de vendre des objets virtuels de jeux sur la blockchain.
nyan cat original

Exemples remarquables de NFT

La facilité avec laquelle les NFT peuvent être créés signifie que chaque jour voit l’émergence de nouveaux jetons dans le monde entier. En plus des célèbres Cryptopunks, d’autres NFT se distinguent également.

Un exemple inhabituel de NFT

Parmi la multitude de NFT inhabituels, l’un des plus remarquables est un fichier MP4 de 12 secondes créé par Sophia, un robot humanoïde. Ce NFT a été mis aux enchères pour la somme de 700 000 $. Il y a également eu la première part de pizza virtuelle de Pizza Hutt, estimée à une valeur de 400 000 $. Ces exemples témoignent de l’impact révolutionnaire des NFT dans le monde de l’art numérique.

Tops 10 des NFTS vendus les plus chers

Le NFT le plus cher

En tête de liste des NFT les plus chers figure “Everydays: the first 5 000 days”, conçu par l’artiste Beeple. Ce NFT représente un collage de 5 000 de ses œuvres et a été vendu par Christie’s pour la somme record de 69 346 250 $. Cette vente historique témoigne de la valeur croissante des NFT dans le marché de l’art numérique.

L’engagement des célébrités dans les NFT

Les célébrités de divers domaines tels que la musique, le sport et le cinéma, telles que Shawn Mendes, Tory Lanez, Snoop Dogg, Lil Pump et The Weeknd, ont également rejoint la tendance des NFT. Par exemple, Shawn Mendes a lancé des jetons non fongibles pour son album en exclusivité, et bien qu’il y ait eu une baisse notable des prix après leur sortie, Shawn Mendes a tout de même réalisé un bénéfice d’un million de dollars. Cette incursion des célébrités dans l’univers des NFT illustre leur potentiel lucratif et leur impact sur l’industrie du divertissement.

FAQ

 

Qu’est-ce qu’un NFT et en quoi est-il différent d’une cryptomonnaie traditionnelle ?

Un NFT, ou jeton non fongible, est une unité de données cryptographiques qui représente quelque chose d’unique et d’individuel sur une blockchain. Contrairement aux cryptomonnaies traditionnelles comme Bitcoin ou Ethereum, les NFT ne sont pas interchangeables et représentent souvent des œuvres d’art numériques, des collectibles ou d’autres actifs uniques.

 

Comment fonctionne la technologie des NFT ?

Les NFT reposent sur la technologie de la blockchain, qui enregistre de manière transparente et immuable la propriété et l’historique des transactions. Chaque NFT est associé à un identifiant unique qui garantit son authenticité et sa propriété.

 

Quels types de contenus peuvent être tokenisés en NFT ?

Pratiquement tout contenu numérique peut être tokenisé en NFT, y compris des images, des vidéos, de la musique, des articles de presse, des tweets, des jeux vidéo, et bien plus encore.

 

Comment puis-je créer mes propres NFT ?

Vous pouvez créer vos propres NFT en utilisant des plateformes spécialisées qui permettent de télécharger et de tokeniser vos créations. Il existe également des services de création de NFT sur mesure qui peuvent vous aider dans le processus.

 

Quelles sont les plateformes les plus populaires pour acheter et vendre des NFT ?

Parmi les plateformes les plus populaires pour acheter et vendre des NFT, on retrouve OpenSea, Rarible, Foundation, SuperRare et Nifty Gateway, entre autres.

 

Quels sont les principaux cas d’utilisation des NFT ?

Les NFT sont utilisés dans divers domaines, notamment l’art numérique, les jeux vidéo, la musique, les collectibles, les biens virtuels, les domaines virtuels, et même dans les applications de finance décentralisée (DeFi).

 

Comment sont évalués les NFT et quelles sont les principales variables qui influent sur leur valeur ?

La valeur des NFT est influencée par des facteurs tels que la rareté, la qualité artistique, la popularité du créateur, la demande du marché, les caractéristiques uniques de l’œuvre, et l’histoire associée à l’objet tokenisé.

 

Quelle est la sécurité entourant les transactions de NFT ?

Les transactions de NFT sont sécurisées grâce à la technologie de la blockchain, qui garantit la transparence, l’immutabilité et la sécurité des échanges. Cependant, il est important de rester vigilant contre les escroqueries et de choisir des plateformes réputées pour effectuer des transactions.

 

Quels sont les aspects juridiques à prendre en compte lors de l’achat, de la vente ou de la création de NFT ?

Les aspects juridiques des NFT peuvent varier en fonction de la juridiction et du contenu tokenisé. Il est recommandé de consulter un professionnel du droit spécialisé dans la blockchain et les actifs numériques pour obtenir des conseils juridiques spécifiques.

 

Quelles sont les implications fiscales liées à l’achat, à la vente ou à la détention de NFT ?

Les implications fiscales des NFT peuvent également varier en fonction de la juridiction et de la nature des transactions. Il est recommandé de consulter un expert fiscal pour comprendre les obligations fiscales spécifiques liées aux NFT.

 

Les NFT sont-ils écologiques ? Quel est leur impact sur l’environnement ?

La question de l’empreinte écologique des NFT est complexe et dépend en grande partie de la blockchain sur laquelle ils sont émis. Certaines blockchains, comme Ethereum, sont en transition vers des mécanismes de consensus plus écoénergétiques, tandis que d’autres, comme Tezos, ont des protocoles plus respectueux de l’environnement.

Laisser un commentaire