Être Artiste et Réussir

Qu’ils soient chanteurs, peintres, graphistes, illustrateurs ou photographes, la plupart des artistes nourrissent le rêve de vivre de leur passion. Cependant, la réalité est que peu d’entre eux parviennent à le concrétiser. Pourquoi certains réussissent-ils, parfois même avec moins de talent que d’autres ?

Dans cet article, nous nous attacherons à explorer les obstacles auxquels les artistes peuvent être confrontés. Ensuite, nous proposerons des pistes pour les aider à identifier les actions qu’ils peuvent entreprendre pour avancer vers la réalisation de leurs aspirations.

 

Est-ce que le métier d’artiste est vraiment fait pour vous ?

Un artiste est avant tout animé par sa passion ! Ce qui le distingue, c’est sa perspective unique sur le monde par rapport à la majorité des gens. Il a également la capacité de communiquer ses propres émotions à travers ses créations.

Cette description est inspirante, mais ne nous hâtons pas de tirer des conclusions. En réalité, c’est justement cette essence même de l’artiste qui peut parfois entraver la réalisation de ses aspirations.

Nous mettons l’accent sur le terme “MÉTIER” d’artiste.

Bien qu’il ne soit pas impératif de gagner sa vie grâce à son talent pour être qualifié d’artiste, il est crucial de pouvoir générer suffisamment de revenus pour subsister grâce à son art.

C’est là que les difficultés peuvent surgir… car un métier implique une profession, c’est-à-dire un engagement à long terme, nécessitant une pratique régulière, de l’expérience et une prise de responsabilités ; un travail qui est socialement reconnu et qui assure les moyens de subsistance.


Donc comment l’artiste peut-il faire de sa passion son métier quand :

 

  • … il se sent obligé de travailler à côté pour subvenir à ses besoins vitaux ?
  • … il ne dispose pas de suffisamment de temps pour apprendre, progresser et pratiquer ?
  • … il se sent exclu de la société par manque de considération ?
 
vivre de sa passion d'artiste

Voici les principaux obstacles auxquels les artistes sont confrontés et les suggestions que nous vous proposons d’explorer.

Le monde qui vous entoure est ce qu’il est !

Personne ne vous oblige à adhérer aux normes de la société dans laquelle vous évoluez. Cependant, il est impératif de la comprendre et de savoir comment en tirer parti pour assurer votre subsistance.

Nous vivons dans une ère de consommation, c’est un fait. Ainsi, si l’idée même que votre travail artistique puisse être perçu comme un produit commercial vous répugne, alors réaliser une percée dans votre domaine relève de l’utopie.


Une fois que vous aurez atteint un niveau de revenus confortable, vous pourrez envisager de partager votre vision du monde et d’entreprendre des actions pour le changer. En attendant, cela serait contre-productif ; vous risquez de gaspiller du temps et de l’énergie, une ressource précieuse que nous explorerons plus en détail ultérieurement.

 

Ceux qui réussissent font les efforts nécessaires

Vous aspirez à vivre de votre passion artistique ? Vous pensez peut-être que ce qui vous manque, c’est du temps et/ou de l’argent, n’est-ce pas ?

J’ai une bonne et une moins bonne nouvelle pour vous. La bonne nouvelle, c’est que c’est réalisable, mais la moins bonne, c’est qu’il faut y mettre les moyens !

Alors, que pouvez-vous mettre en place dès aujourd’hui, à condition d’être réellement motivé ?

  • Réorganiser votre emploi du temps en vous levant plus tôt (ou en vous couchant plus tard) : en gagnant 30 à 60 heures supplémentaires par mois, pourriez-vous consacrer plus de temps à votre passion ? Sacrifier une heure de sommeil en semaine pour gagner 30 heures, ou trois heures supplémentaires le week-end pour atteindre 60 heures, est-ce insurmontable ?

  • Limiter le temps passé sur des activités non essentielles à votre bien-être : votre téléphone propose probablement une fonctionnalité utile pour suivre le temps passé sur les divertissements et les réseaux sociaux (sur iPhone : réglages > temps d’écran >). Faites l’expérience et évaluez combien de temps vous consacrez à ces catégories sur une semaine. Quel est ce temps ? Ne serait-il pas plus judicieux de l’investir pour atteindre vos objectifs ?

  • Identifier les sources de distractions/frictions : qu’est-ce qui vous déconcentre, vous démotive ou vous fait perdre du temps ? Identifiez ces sources et trouvez des moyens de les éliminer pour qu’elles n’entravent plus votre productivité. Par exemple, désactivez ou planifiez les notifications sur votre téléphone ou votre ordinateur. Est-il vraiment nécessaire de répondre instantanément à un message d’anniversaire ou à un e-mail ?

  • Planifier : bien que la création artistique puisse souvent être inspirée, de nombreuses autres tâches nécessaires au métier d’artiste peuvent être planifiées. Nous en discuterons plus en détail lorsque nous aborderons l’aspect entrepreneurial. La planification vous permet d’être mieux organisé et donc de gagner du temps.


Avez-vous déjà pensé : “Si j’avais X milliers d’euros, je quitterais mon emploi et je pourrais me lancer…” ?

Essayez ceci : remplacez le conditionnel par le présent, le rêve par le concret, et notez vos réponses sur papier. Cela pourrait se présenter ainsi :

  • Comment puis-je obtenir 20 000 euros ? En économisant X euros pendant X temps en réduisant telles dépenses ; ou en vendant tel objet non essentiel ; ou en travaillant X heures supplémentaires pendant X temps, etc.

  • Comment puis-je quitter mon emploi ? En démissionnant, en négociant une rupture conventionnelle, en résiliant mon contrat de travail, en abandonnant mon poste, etc.

  • Comment puis-je me lancer ? En consacrant X heures à ma passion, en réunissant X euros, en lançant mon entreprise, etc.

N’oublions pas que cet exercice n’est ni facile, ni garant de succès pour toutes vos réponses. Cependant, l’objectif est de commencer un processus de réflexion avec des actions concrètes.

 

  1. Les rêves ne se réalisent que si vous vous levez et agissez.” – Chris Grosser

  2. Le succès n’est pas final, l’échec n’est pas fatal : c’est le courage de continuer qui compte.” – Winston Churchill

  3. N’attendez pas pour entreprendre. Le moment parfait n’arrivera jamais.” – Napoléon Hill

  4. Le succès n’est pas la clé du bonheur. Le bonheur est la clé du succès. Si vous aimez ce que vous faites, vous réussirez.” – Albert Schweitzer

  5. La seule façon de faire du bon travail est d’aimer ce que vous faites.” – Steve Jobs

  6. Le seul endroit où le succès vient avant le travail est dans le dictionnaire.” – Vidal Sassoon

  7. Le succès n’est pas une destination, mais un voyage. Le travail acharné, la détermination et la volonté de relever les défis vous aideront à atteindre vos objectifs.” – Zig Ziglar

  8. L’avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves.” – Eleanor Roosevelt

  9. Ne laissez pas ce que vous ne pouvez pas faire interférer avec ce que vous pouvez faire.” – John Wooden

  10. La motivation vous permet de commencer. L’habitude vous permet de continuer.” – Jim Ryun

 
 

Surmontez les obstacles psychologiques

La zone de confort

Après avoir réfléchi aux étapes précédentes, prenez maintenant le temps d’identifier ce qui vous retient d’agir dès à présent. Vous remarquerez que, curieusement, les réponses sont souvent plus évidentes qu’on ne le pense.

Ce n’est pas par paresse ou par peur que vous hésitez, c’est une caractéristique commune à tous. Votre esprit trouvera toute une série de justifications pour rester dans votre zone de confort. Il cherche à éviter la remise en question et l’incertitude, sources d’inconfort, pour vous diriger vers ce qui est familier, éprouvé et approuvé, bien plus confortable.


Sachez que personne n’a jamais réussi sans prendre le moindre risque. Ainsi, vous devrez avant tout combattre vos propres limites si vous souhaitez atteindre vos objectifs, tout comme l’ont fait tous les artistes à succès avant vous. Le succès n’est pas tombé du ciel pour eux ; ils ont dû affronter la peur, le doute, l’incertitude et la procrastination dictés par leur propre esprit.

En mettant en place de nouvelles actions pour atteindre leurs objectifs, ces artistes ont permis à leur esprit d’intégrer ces actions dans une nouvelle zone de confort, grâce à l’expérimentation.

 

Vous : “Je vais me lever une heure plus tôt tous les jours.”

Votre esprit : “Tu risques d’être fatigué, ce qui diminuera ton efficacité.”

Votre ancien moi : “C’est vrai, j’ai déjà essayé une fois et ça n’a pas fonctionné.”

Votre nouveau moi : “C’est une idée fausse. Aujourd’hui, je vais essayer…”

 

La confiance en soi

Les artistes, en particulier au début de leur carrière, ont souvent très peu confiance en eux. Cependant, ce n’est pas de leur faute. Entendre des remarques telles que “c’est juste une passion, pas un vrai travail”, “tu devrais trouver un emploi stable”, ou encore “tu n’y arriveras jamais”, peut rapidement entamer leur estime de soi et leur confiance en leur talent.

Un livre remarquable, bien plus abordable qu’une formation, a aidé des centaines de milliers de personnes à retrouver confiance en elles : “Le Pouvoir de la Confiance en Soi” de Brian Tracy. Au-delà de la restauration de la confiance et de l’estime de soi, ce livre vous aide à fixer des objectifs, à exploiter vos forces, à adopter une attitude positive, à développer le courage et la persévérance.

Ces qualités essentielles vous aideront également à mener vos projets à bien avec sérénité.

 
Vous ne vivrez jamais de votre passion étant salarié

Comprendre et accepter qu’un artiste est un entrepreneur

Connaissez-vous un artiste qui a réussi mieux ou plus vite que vous, alors que vous estimez que ce dernier à moins de talent que vous ? Sûr que oui.

Les raisons le plus souvent invoquées sont :

Il sait mieux se vendre

Il était là au bon endroit au bon moment

Il a des relations

Il a plus travaillé (certains le reconnaissent)

Et si cet artiste avait tout simplement des qualités entrepreneuriales que vous n’avez pas encore identifiées ou acceptées ?

Savoir se vendre : oui pour vivre de votre passion d’artiste, vous devez tirer des revenus de votre activité. Et pour cela, vendre est essentiel. Donc, il faut savoir vendre, et cela s’apprend. Le tout est de le vouloir. Un artiste qui réussit, connaît son « client » et son « produit ». Ces termes peuvent choquer bon nombre d’artistes, mais ne pas l’intégrer ne fera jamais de vous un artiste reconnu. Vous pouvez appeler vos clients des fans et votre produit, votre talent. Il n’empêche qu’il y a un acheteur et un vendeur, une offre et une demande.

Être au bon endroit, au bon moment : Mais comment fait-il ? Peut-être qu’il a su identifier des opportunités de marché (aie !), eu le cran de tester de nouvelles choses. Une chose est certaine, il a agi.

L’exemple récent de Booba qui se lance dans les NFT est une parfaite illustration. Même si Booba est déjà connu, au lieu de faire un simple album, il ajoute une chanson en NFT. Il a vu un nouveau marché, les NFT et identifié une nouvelle cible, les investisseurs. Il s’est appuyé sur des succès à l’étranger, qu’il a ensuite dupliqué.

Résultat, même si la vente n’a pas encore eu lieu, nous sommes convaincus que ce sera l’une des plus grandes réussites de sa carrière. Il n’y a qu’à regarder le nombre de médias qui ont relayé l’information. Qu’on aime ou pas l’artiste, une chose est sûre : sa vision entrepreneuriale de sa musique est la raison de son succès.

Avoir des relations : à vous de créer les vôtres, plein d’artistes sont prêts à vous aider, vous expliquer les ficelles de leurs réussites et peut être même vous présenter aux bonnes personnes. C’est à vous d’identifier et de contacter, ou mieux de rencontrer, les personnes influentes dans votre domaine. Essayez et testez de nouvelles choses, si vous n’avez pas de succès, n’abandonnez pas. Le succès (et non la chance) sourit aux audacieux. Entourez-vous des personnes qui vous poussent vers l’avant et vous font progresser. Les autres, oubliez les ! S’il s’agit de personnes proches, dont vous ne pouvez pas vous passer, alors n’abordez plus le sujet de votre passion avec elles.

Travailler plus : oui, on n’a rien sans rien et tous ceux qui réussissent ont travaillé dur. Vous pouvez forcément travailler plus ou mieux. Une meilleure organisation permet de mieux gérer son temps, sortir permet de faire des rencontres, se former permet d’acquérir de nouvelles compétences. Il y a forcément des leviers que vous pouvez activer pour réussir.

 
 

 

Vous ne vivrez jamais de votre passion étant salarié

Vous ne vivrez jamais de votre passion en étant salarié

 

Si mettre en place certaines actions, que nous avons vu préalablement, ne nécessitent pas forcément de devoir quitter votre emploi, comprendre dès maintenant que cela deviendra une nécessité, à un moment, est important. Et s’y préparer par des actions, c’est encore mieux.

Saviez-vous qu’il existe 17 moyens de quitter son travail, tout en touchant une rémunération par pôle emploi ? Peut-être qu’un est adapté à votre situation… Qu’est-ce qui vous empêche d’ouvrir une entreprise en tant qu’indépendant ou autoentrepreneur ? De proposer vos services sur des sites comme fiverr ou 5euros.com ou encore mieux, de lancer un NFT avec nous !

Cela n’implique pas de quitter son emploi tout de suite.

 

Nos conseils aux artistes pour réussir

  • Croyez en vous :
    Gagnez ou regagnez votre confiance en vous, identifiez et levez vos barrières psychologiques par des actions concrètes, fixez-vous des objectifs, aussi infimes soient-ils, et des échéances pour les atteindre. Vous ne pensez pas être un artiste et avoir du talent. Vous êtes un artiste et vous avez du talent. Ce qui disent ou pensent le contraire ne méritent certainement pas votre attention.
  • Formez-vous :
    Acquérez de nouvelles compétences pour progresser dans votre domaine ou celui de l’entrepreneuriat. Avec les nombreuses aides (pensez au CPF !) et les tutoriels, la formation n’a jamais été aussi accessible. Et surtout mettez en pratique immédiatement ce que vous avez appris.
  • Monétisez votre talent :
    Maintenant que vous croyez en vous et que vous avez de nouvelles compétences, alors aucune raison de brader vos prix. C’est d’ailleurs, une erreur fréquente dans les débuts d’un artiste, qu’il est ensuite très compliqué de gérer. Avec vos nouveaux talents de commercial, vous êtes désormais capable de justifier vos prix, par la rareté ou la qualité, par exemple.
  • Communiquez :
    Publiez sur les réseaux sociaux, c’est bien, mais ça ne fait pas tout. Demandez de partager, liker, organisez des jeux/concours. Faites connaître votre nouveau vous ! Discutez, sortez, créez des cartes de visite ou des flyers, faites des conférences, réunions, festivals… bref, devenez visible et incontournable !
  • Soyez audacieux :
    Tous les plus grands artistes qui ont révolutionné leur art ou industrie, l’ont fait en apportant de la nouveauté quelque part, faisant d’eux une référence dans leurs domaines. Soyez créatifs, innovants.
fonctionnement nft

Vivre de sa passion grâce aux NFT

Le monde des NFT (ou jeton non fongible) est très récent ! En lien avec une technologie nouvelle, cet univers est corrélé avec les fameuses cryptomonnaies (comme le Bitcoin). Vous pensez sûrement que ce monde est très différent de l’artiste que vous êtes actuellement. Alors, recontextualisons.

Une œuvre d’art peut être transformée en NFT et être vendue sur une marketplace dédiée. Cette NFT s’échange contre de la cryptomonnaie (bien souvent de l’Ethereum). Ces plateformes numériques permettent à des investisseurs et des collectionneurs d’acheter vos œuvres. L’engouement est tel que certaines créations peuvent valoir des millions de dollars (comme l’œuvre de Beeple).

Les NFT qui fonctionnent le plus sont des images, mais il est possible de vendre des NFT sous d’autres formats : tableaux, musiques, vidéos, contenus en ligne, biens immobiliers, etc. De plus, la valeur d’un NFT dépend de plusieurs critères : vous n’avez pas spécialement besoin d’être populaire même si cela reste un avantage certain.

On pourrait se dire que ces NFT ne sont pas fiables et sécurisées, mais c’est le contraire. Le système des NFT s’inscrit dans un univers tellement plus vaste : la blockchain. Elle stocke les données sur le monde des Crypto et n’importe qui peut avoir accès à ces informations. La transparence est alors de rigueur.

Il existe plusieurs façons de vendre vos œuvres sur Internet, mais deux méthodes se distinguent du lot : 

  • la méthode classique : achat et vente de NFT sur une marketplace
  • la méthode alternative : une vente aux enchères virtuelle avec plusieurs NFT exposées dans la galerie

En cas de vente réussie, l’artiste touche un bénéfice. D’autre part, si le nouveau propriétaire revend son oeuvre, le créateur peut exiger un pourcentage du prix en cas de revente (20 pourcent par exemple). 

La création d’un NFT est une opportunité incroyable pour de nombreux artistes.
Elle permet aux artistes de toucher un nouveau public, souvent de riches investisseurs.
C’est donc un moyen pour eux d’innover, à la fois sur un nouveau marché, mais aussi avec de nouveaux supports de création.
En étant accompagné par french NFT, l’œuvre d’un artiste est visible sur des marketplaces qui oscillent entre 58 700 et 320 300 visites mensuelles, ainsi que sur les différents réseaux sociaux.

 

En Conclusion

Le chemin pour vivre de sa passion d’artiste est long et semé d’embûches.

Avec cet article, nous espérons que vous y trouverez des raccourcis et qu’il saura vous faire aller de l’avant.

Mêmes si certains mots peuvent paraître choquants, voir offensants pour certains, il a été rédigé dans ce seul et unique but.

Que vous soyez en accord ou désaccord avec son contenu, le seul moyen d’être certain de ne pas vous tromper dans votre opinion est de tester. Qu’avez-vous à perdre ?

Laisser un commentaire